Maison d'édition des formats courts en SFFF

Notre sélection d’Halloween

Le climat nous y invite : cet halloween, lisons au chaud !

La Porte des Sorcières, par exemple, d’autant plus que le titre est gratuit en numérique ! Sylwen Norden nous entraîne dans une de ces atmosphères glauques et blafardes dont il a le secret :
« Dans cette Venise du bout de l’univers, tout tombe en ruine, les derniers robots, les machines, aussi bien que les vieux palais solitaires. Depuis plus d’un siècle, la ville vit isolée et ne capte plus des autres planètes que de curieux messages qui semblent venir de l’Au-delà.
Lorsque d’étranges lueurs viennent hanter les canaux désolés de la cité lacustre, plongeant les derniers hommes dans des rêves inquiétants et les forçant à les rejoindre sous les flots, tout semble perdu pour ses habitants.
Défiant l’Inquisition qui règne d’une main de maître sur la ville, Ygraine a retrouvé dans un vieux grimoire le secret de la gomme noire, de la gomme des sorcières.
Aidée de quelques amis et d’un robot défectueux qui prédit l’avenir, la jeune femme se lance dans une course de vitesse pour lutter contre ce fléau qui a décimé les hommes à travers la galaxie. Elle est prête à combattre la Mère des Éphémères et à risquer sa vie sur les nefs de feu de l’Inquisition pour réussir à créer un passage, à ouvrir une porte : la Porte des Sorcières. »

 

Pour une ambiance plus joviale, plus guacamole, on se tournera vers Santa Muerte, de Xavier Portebois :
« Depuis l’Éxtasis , les nouvelles technologies rendent la mort presque impossible, sauf si l’on se comporte comme un abruti. C’est donc tout penaud qu’Esteban se retrouve au royaume des morts après avoir trop bu. On a beau lui faire bon accueil, il refuse sa situation en bloc et s’empresse d’accepter le marché que lui propose la Santa Muerte en personne. Il a cinq jours pour accomplir la mission qu’elle lui confie, sans quoi il deviendra résident permanent du pays des esqueletos. »

 

 

 

 

Et pour finir on (re?)lira notre tout premier titre (2015, déjà 3 ans !) : De spiritiS, de Tesha Garisaki.
« Nous sommes en 1860. Étienne Chambois, jeune étudiant en philosophie à la Sorbonne, enquête sur le paranormal afin de démontrer que seuls les esprits faibles y adhèrent. On lui recommande de contacter Violette Cochand, spirite de son état, qui va s’affairer à lui prouver le contraire… en l’emmenant dans une maison hantée. »

 

 

 

 

 

Bonne lecture à tous, et joyeux halloween !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *